Les huiles essentielles de l’hiver

Huiles essentielles pour l'hiver

Les huiles essentielles contre les maux de l’hiver

Les huiles essentielles sont des petites pépites qui peuvent vous accompagner chaque jour pour prévenir, guérir ou soulager les maux du quotidien. Savoir les utiliser, c’est s’assurer de leur efficacité. Car si les huiles essentielles restent naturelles, elles n’en sont pas moins dangereuses. Je ne suis pas là pour vous faire peur mais bien au contraire vous guider¹.

Et donc aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler des huiles essentielles de l’hiver. Les indispensables à avoir chez soi pour lutter contre les microbes et booster son organisme. Pas besoin de posséder pléthore de flacons, quelques-uns bien choisis seront à même de traiter plusieurs bobos de l’hiver. 

Mes trois huiles essentielles de l’hiver

Tea tree (melaleuca alternifolia)

Tea-tree, une huile vraiment essentielle

Première huile que je vous conseille, le Tea tree. C’est une huile très largement connue et utilisée en aromathérapie. Antibactérienne à large spectre, elle est idéale pour les maux de l’hiver avec son côté antiviral, antifongique, antiparasitaire et antiseptique. C’est l’anti-infectieux par excellence, une huile essentielle que chacun devrait avoir dans son placard. En effet, elle vous sera également utile pour tous les problèmes cutanés (je la conseille aux ados pour les problèmes d’acné 😉). Attention toutefois, elle est déconseillée aux enfants de moins de 3 ans ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. Elle peut être utilisée toujours en synergie avec une huile végétale en massage sur le plexus ou alors ingérée, mais je le concède, elle a un goût horrible. C’est alors que les gélules deviennent vos meilleures amies : dans notre formation en aromathérapie, on vous explique comment les fabriquer.

Eucalyptys radié (eucaluptus radiata)

eucalyptus-radié

Ensuite, autre huile très intéressante, l’eucalyptus radié. Antiviral, antibactérien et antifongique, il est aussi un décongestionnant nasal puissant. C’est également un expectorant et un antitussif, notamment sur les toux grasse. Il fera des merveilles sur la sphère ORL des voies hautes (rhinopharyngite, rhume, sinusite). Il permet en outre de faire baisser la fièvre et est efficace en cas d’épidémie virale. Attention, il est déconseillé aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes asthmatiques.

Ravintsara (cinnamomum camphora)

Ravintsara-huile essentielle

La troisième huile que j’affectionne en cette période est la Ravintsara. Utilisée contre la grippe et l’angine, elle est mucolytique² et expectorante en plus d’être anti-infectieuse. Elle a aussi une action neurotonique et rééquilibrante nerveuse. Elle sera ainsi efficace contre la fatigue physique, le stress, les insomnies ou encore la dépression. Et quand on sait qu’en hiver on est plus sujet à une baisse de moral, c’est une huile qu’il ne faut pas négliger. Toutefois, comme les précédentes, elle est déconseillée aux enfants de moins de 3 ans et aux femmes enceintes et allaitantes.

Mon huile bonus : le citron zest (citrus limonum)

huile essentielle de zeste de citron

C’est une de mes huiles chouchou, et cela en toute saison,  mais encore plus en hiver où elle amène du soleil dans notre quotidien. Antivirale, antiinfectieuse, antiseptique et antioxydante, elle vient compléter les autres avec son côté hépato-protecteur et anti-nauséeux. Elle sera bien utile après un repas copieux pour vous aider à digérer, contre les vomissements ou pour lutter contre le mal des transports. C’est une huile qui apporte de la bonne humeur, et ça c’est précieux ! Je vous conseille donc de prendre un petit « shoot » chaque matin en respirant directement l’huile essentielle au flacon… sourire assuré pour le reste de la journée. Attention, elle est photo-sensibilisante donc pas d’application cutanée avant une exposition au soleil, au risque de voir apparaître des tâches indélébiles sur la peau.

Se former sur les huiles essentielles indispensables de l’hiver…

Alors, pour conclure, il y a évidemment beaucoup d’autres huiles essentielles utiles pour l’hiver telles que la menthe poivrée, le thym à thujanol, la lavande … en fait je pourrais continuer à écrire, écrire, écrire sur les huiles essentielles tant il y a à dire pour découvrir ces petites merveilles de la nature. Si vous avez envie d’en découvrir un peu plus sur les huiles essentielles et l’aromathérapie, je vous invite à participer à notre formation en aromathérapie : elle aura lieu du 2 au 9 avril cette année. 

ensemble d'huiles essentielles pour l'hiver

¹ Cet article a été écrit par Stéphanie Delaleuf, qui animera la formation en aromathérapie. Pour en savoir plus sur son parcours, c’est par ici !

² C’est-à-dire qu’elle aide à fluidifier le mucus des voies respiratoires.

[sc name= »CTA-Formation-Aromatherapie »][/sc]
Les huiles essentielles de l’hiver
Retour en haut