La phyto-aromathérapie pour les chevaux : une approche globale

Phytothérapie et aromathérapie chevaux

Si l’approche en phyto-aromathérapie pour les chevaux présente de nombreux points communs avec celle pour l’Homme, il faut en déterminer les grands principes et en préciser les divergences.

Avant toute chose, rappelons que si la phyto-aromathérapie peut accompagner au quotidien la santé des hommes et des animaux, elle ne se substitue pas à l’intervention d’un médecin ou d’un vétérinaire. En revanche, on peut l’utiliser en prévention, ou en soutien du métabolisme en parallèle d’un traitement médical par exemple.

Les quatre grands principes de la phyto-aromathérapie pour les chevaux

1. Considérer le cheval dans son entièreté

Cela signifie que l’on ne « découpe » pas les éléments de la vie du cheval comme s’ils n’étaient pas interdépendants.

Autrement dit, l’état global du cheval est le témoin d’un équilibre/déséquilibre interne ou externe – physique ou émotionnel, voire psychique. Dans ces conditions, tel le fil qui assemble les différents éléments d’un vêtement, la phyto-aromathérapie pour les chevaux permet d’assembler harmonieusement, de pallier parfois, de stimuler, de modérer, de soutenir le métabolisme. 

Approche holistique cheval
Il faudra alors considérer l’individu et son comportement au sein du troupeau. Il conviendra également de prendre en compte son alimentation et sa nature, son état émotionnel et psychologique, son niveau d’activité, son caractère, ses antécédents, son suivi vétérinaire, ostéopathique, dentaire etc …

2. Privilégier une intervention préventive

Ainsi, le but est de soutenir les fonctions naturelles de l’organisme.
Le vieil adage “mieux vaut prévenir que guérir” prend ici tout son sens.

Rien n’est plus efficace que de stimuler en prévention le métabolisme et les fonctions naturelles du cheval.

La phyto-aromathérapie pour les chevaux peut en cela se révéler une alliée précieuse !

3. "Le plus est l’ennemi du bien"

Formation nutrition bien-être équin

Attention, administrer trop d’éléments différents peut être contre productif.

En effet, toutes les plantes contiennent un grand nombre de principes actifs. Multiplier les mélanges de plantes ou d’huiles essentielles peut engendrer l’annulation des effets de l’une par l’apport d’une autre. A l’inverse, le cumul de plantes peut engendrer un surdosage.

Le traitement en continu n’est pas la solution non plus ! Mieux vaut privilégier des cures en discontinu pour une réaction optimum de l’organisme.

4. Accepter que la première proposition “phyto-aromathérapie” ne soit pas la bonne

Le cheval n’aura pas de jugement sur les potentiels effets d’une plante. C’est là la grande différence avec l’Homme. Ainsi nous pouvons considérer les effets d’une plante probants ou non. Il y a tellement de possibilités en phyto-aromathérapie, pour les chevaux comme pour les Humains, qu’il faut admettre que la première approche ne soit pas forcément la bonne.

Cependant, analyser pour proposer une autre alternative, c’est l’approche constructive qu’il faut accepter de mener. Ce sera, finalement, au bénéfice de votre cheval et de son bien-être.

Bien-être équin
phytothérapie équine
nutrition et ayurveda formation diplomante

Apprendre à utiliser la phyto-aromathérapie pour soutenir votre cheval au quotidien

En améliorant vos connaissances en phyto-aromathérapie pour les chevaux, vous pourrez développer un cadre de vie harmonieux pour son cheval & l’accompagner avec les plantes et les huiles essentielles appropriées.

Nous proposons une formation en Gestion des pâtures & phyto-aromathérapie, pour comprendre et mettre en application les règles de gestion des pâtures et plonger au cœur du monde des plantes ! Ainsi, découvrir leurs mécanismes, leurs principes actifs et leurs vertus, puis apprendre à les associer et à les utiliser en prévention vous aider à entretenir l’équilibre et le bien-être global de votre cheval. 

Envie d'en savoir plus sur notre formation en Gestion des pâtures & phytothérapie-aromathérapie ?

Marion Le Coguiec

Cet article a été écrit par Marion Le Coguiec.

Herboriste, Paysanne herboriste, Accompagnatrice en phytothérapie, elle co-anime notre formation  en Gestion des pâtures & phyto-aromathérapie avec Angélique Descarpentry.

En savoir plus sur son activité sur sa page Facebook Equi’planti.

La phyto-aromathérapie pour les chevaux : une approche globale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut